Goto main content
Commentaire de Mgr Paul-André Durocher sur la découverte des 215 tombes non-identifiées au pensionnat autochtone de Kamloops
2021-06-09

Commentaire de Mgr Paul-André Durocher sur la découverte des 215 tombes non-identifiées au pensionnat autochtone de Kamloops

Gatineau, le 3 juin 2021

 

 

Chers amis, chères amies,

 

Comme vous, je suis bouleversé par la nouvelle de la découverte des 215 tombes non-identifiées d’enfants autochtones sur le terrain de l’école résidentielle de Kamloops. Je peine pour nos frères et sœurs autochtones dont les souffrances sont ravivées par cette nouvelle. En tant que membre d’une Église qui a contribué à cette désolation, j’ai honte.

Cette découverte jette une lumière crue sur ce que la Commission de vérité et de réconciliation (CVR) nous avait appris il y a déjà huit ans. En effet, la CVR avait commandité une recherche sur la question du sort des enfants décédés dans les pensionnats autochtones. Cette étude a conclu que de nombreux enfants étaient morts de tuberculose dans ces pensionnats, surtout avant 1950. La CVR avait dénombré plus de 3000 décès enregistrés, un taux de mortalité deux à trois fois plus élevé que dans la population générale. Les registres étant partiels, on peut croire que ce chiffre est bas. Le rapport notait que les soins de santé dans plusieurs de ces pensionnats étaient sous-financés et de pauvre qualité. De plus, le gouvernement refusait de payer les frais pour rapatrier les corps des enfants décédés pour que leurs parents puissent les enterrer de façon convenable chez eux. Ils étaient souvent inhumés dans des cimetières sur le terrain de l’école, sans pierre tombale, sans identification. La CVR avait conclu qu’au moins 90 enfants étaient morts durant les années d’existence du pensionnat de Kamloops, soit de 1890 à 1969. Les recherches récentes au radar souterrain ont révélé qu’il y en avait au moins 215. Les recherches se poursuivent, et on peut s’attendre à ce qu’on découvre des tombes additionnelles.

Cette triste découverte a ravivé les blessures profondes de nos frères et sœurs autochtones qui ont fréquenté ces institutions. Elle souligne aussi à quel point tout le système des écoles résidentielles était inique. Même si certains anciens résidents peuvent nommer des aspects positifs de leur expérience dans ces pensionnats, le système lui-même véhiculait une vision raciste selon laquelle les autochtones devaient être éduqués « à la blanche » afin d’intégrer la société canadienne. Il cherchait à assimiler les autochtones et à faire mourir leur culture. Il a déchiré des familles, créé des lieux de propagation la maladie et, souvent, de violence. À l’époque, des églises chrétiennes, des diocèses et des communautés religieuses croyaient bien faire en participant à ce système. Aujourd’hui, nos yeux se sont ouverts.

Je me joins aux nombreux responsables d’Églises locales et d’institutions religieuses qui ont géré ces écoles en demandant pardon avec eux pour le mal qui a été fait. Je veux contribuer à ma façon à réparer ce mal, en autant qu’il peut être réparé. Je sais que le chemin sera long, mais je m’engage à y marcher avec toute personne de bonne volonté.

Devant ces révélations, que pouvons-nous faire? Nous pouvons nous informer du travail de la CVR si ce n’est pas encore fait et nous familiariser avec ses appels à l’action, qu’on peut retrouver ici.

Nous pouvons faire nôtre les excuses qui ont été présentées depuis le début des 1990 par les responsables des organismes religieux qui ont géré ces écoles. Vous pouvez les retrouver ici.

Au sujet des découvertes récentes à Kamloops, vous pouvez lire les commentaires

  1. du provincial des pères Oblats qui avaient géré cette école;
  2. de l’archevêque de Vancouver sur le terrain duquel se trouvait l’école de nombreuses années d’existence;
  3. de l’archevêque de Régina;
  4. du président de la CÉCC;
  5. du président de l’AÉCQ.

Enfin, Mme Julie Cool, agente de pastorale diocésaine, est prête à animer des groupes d’échange à partir du nouveau texte « À l’écoute des voix autochtones. Guide de dialogue sur la justice et les relations équitables » publié par le Forum jésuite pour la foi sociale et la justice. Pour indiquer votre intérêt dans un tel échange, communiquez avec elle à l’adresse courriel coolj@diocesegatineau.org.

L’Évangile de Jésus-Christ nous pousse à demander pardon pour nos fautes, à nous réconcilier et à rechercher l’unité. Animés par cet Évangile, dénonçons les injustices du passé, accompagnons les douleurs du présent et bâtissons ensemble un meilleur avenir.

 

+ Paul-André Durocher,

Archevêque de Gatineau

  • comme le vent dans les voiles || fête de la présentation du seigneur

    Première Lecture ||  Mal 3:1-4

    Psaume || 24:7, 8, 9, 10

    Deuxième Lecture || Heb 2:14-18

    Evangile || Lk 2:22-40 or 2:22-32


    Publié le 28.01.22
  • comme le vent dans les voiles || 23 janvier 2022: IIIe dimanche du temps ordinaire c

    Dimanche de la Parole: Tes paroles, Seigneur, sont esprit et elles sont vie.

    Luc 1, 1-4. 4, 14-21. Néhémie 8, 2-4a.5-6.8-10. Psaume 18 (19) 8. 9. 10. 15

    Réflection de Mgr Roger Ebacher, archevêque émérite de Gatineau

     


    Publié le 20.01.22
  • Semaine de prière pour l’unité des chrétiens

    Ce mardi débute la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens avec une attention toute particulière dédiée aux chrétiens d’Orient. Les méditations ont été cette année confiées au Conseil des Églises du Moyen-Orient, avec comme thème général : « Nous avons vu son astre à l’Orient et nous sommes venus lui rendre hommage ». Au centre de ces réflexions, la situation des chrétiens aujourd’hui en Orient, et la nécessité toujours plus grande d’œuvrer à leur unité.


    Publié le 17.01.22
  • LE VENT DANS NOS VOILES

    16 janvier – 2e dimanche du temps ordinaire, année C

    Jn 2, 1-11 (Les noces de Cana)

    L'Eglise,Notre Mère, nous invite à préparer et à vivre un Synode qui nous conduira jusqu'en 2023. Pour faire route ensemble, comme le terme synode l'indique, nous avons besoin de nous écouter les uns les autres. Bien avant, nous avons besoin d'écouter Ce que l'Esprit veut bien nous dire. Le service de communication de l'Archidiocèse de Gatineau vous invite donc à une grande aventure: Comme le vent dans les voiles.


    Publié le 13.01.22
  • Célébration de la Parole à vivre à la maison en famille ou en ligne avec parents et amis !

    En raison des restrictions sanitaires qui nous placent dans l’impossibilité d’ouvrir les églises, et ce jusqu’à nouvel ordre, la Faculté de théologie et des sciences religieuses de l’U.L. de Québec nous propose des schémas de célébration de la Parole. En commençant par le dimanche du Baptême du Seigneur, d’autres propositions de célébration dominicale de Parole suivront. C’est un outil qui tombe à point nommé et qui répond à plusieurs attentes.


    Publié le 07.01.22
  • Épiphanie: chercher la vraie joie en tournant le regard vers la bonne étoile

    Le Pape François a célébré, ce jeudi 6 janvier 2022, la messe de la Solennité de l’Épiphanie, à la basilique Saint-Pierre. Il a délivré une homélie invitant à surmonter la crise de la foi qui touche une grande partie des chrétiens aujourd’hui, en se remettant en mouvement vers Jésus, tout comme les Rois Mages qui osèrent écouter le désir de leur cœur et défier Hérode en allant adorer le vrai Roi...


    Publié le 06.01.22
  • Suggestions d’homélies et de prières des fidèles pour la vie et la famille pendant le mois de janvier 2022

    La Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) poursuit la publication des suggestions de pistes d’homélies et de prières des fidèles pour faire le lien entre la liturgie du dimanche et l’initiative pastorale pour la vie et la famille. Les textes proposés pour le mois de janvier 2022 comprennent des suggestions à partir de la Solennité de Marie, Sainte Mère de Dieu, le 2 janvier 2022, jusqu’au 4ème dimanche du temps ordinaire, le 30 janvier 2022. Comme à l’habitude, les suggestions d’homélies et de prières peuvent facilement être adaptées pour la prière en famille, de même que pour la prière personnelle ou pour les besoins d’autres groupes ou organismes.


    Publié le 05.01.22
  • Fermeture des lieux de culte

    Dès le 31 décembre 2021, à 17 h, les lieux de culte seront fermés, sauf pour la tenue de cérémonies funéraires. Un maximum de 25 personnes peuvent assister à toute cérémonie funéraire à l’intérieur.

     


    Publié le 31.12.21
  • Message de Noël 2021 de Mgr Paul-André Durocher

    À ce monde qui peine à construire des ponts entre droite et gauche, jeunes et aînés, citoyens de toujours et nouveaux arrivants, Dieu offre son Fils, frère universel et chaleureux accueil...


    Publié le 16.12.21
  • Les évêques du Canada, l’Assemblée des Premières Nations, le Ralliement national des Métis et l’Inuit Tapiriit Kanatami présentent une mise à jour sur la délégation qui se rendra à Rome

    Après une évaluation minutieuse de l’incertitude et des risques pour la santé entourant les voyages internationaux au milieu de la récente propagation de la variante Omicron, les évêques du Canada, l’Assemblée des Premières Nations, le Ralliement national des Métis et l’Inuit Tapiriit Kanatami ont décidé conjointement de reporter la délégation qui devait se rendre au Vatican en décembre 2021 à la première occasion en 2022.


    Publié le 08.12.21

Archidiocèse de Gatineau
180, boulevard du Mont-Bleu,
Gatineau (Québec) J8Z 3J5

info@diocesegatineau.org
Téléphone: 819 771-8391
Télécopieur: 819 778-8969

Contacter l’équipe diocésaine


© 2021 Archidiocèse de Gatineau. Tous droits réservés.

Créé par Communications et Société propulsé par SedNove