Retour
Previous Next

Communiqué - Paroisse Notre-Dame-des-Neiges

Publié le : 2018-04-27 a 00h00 | Catégorie : Actualité, Communiqué

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

Pour diffusion immédiate

Vendredi 27 avril 2018

Paroisse Notre-Dame-des-Neiges

 

 

Gatineau, Québec. C’est avec la signature du décret par l’Archevêque de Gatineau, Monseigneur Paul-André Durocher, que la dissolution au plan canonique de la paroisse Notre-Dame-des-Neiges a été officialisée le 2 avril dernier. La décision de dissolution de la paroisse a été prise par l’assemblée de fabrique le 7 novembre 2016. Une assistance limitée aux messes du samedi et du dimanche, une situation économique précaire et des dépenses significatives liées à l’utilisation et à l’entretien de l’église sont les principales raisons ayant influencé la fermeture de la paroisse. Les membres de l’assemblée ont recherché des solutions ainsi que de nouvelles vocations à l’établissement, mais en vain. L’église et l’ancien presbytère qui abritait la Maison Béthel ont depuis été vendu officiellement au promoteur immobilier Monsieur Elie Choueiri. L’inscription de la fabrique aux Registre des entreprises du Québec sera mise à terme sous peu.

 

La communauté paroissiale active et dynamique de Notre-Dame-des-Neiges ainsi que son territoire ont été fusionnés à la paroisse L’Ange-Gardien à Angers. L’assemblée de fabrique L’Ange-Gardien invite les fidèles de la paroisse Notre-Dame-des-Neiges à se joindre à eux lors des célébrations de la messe du dimanche qui se déroulent à 9h30 à l’église de la paroisse de L’Ange-Gardien située au 225, rue du Progrès, à Angers. De plus, la messe du 27 mai prochain sera suivie d’un léger goûter afin de leur souhaiter la bienvenue et ainsi les accueillir au sein de leur nouvelle congrégation.

 

« Le 29 octobre 2017, Mgr Paul-André Durocher célébrait la dernière messe à l’église Notre-Dame-des-Neiges à Masson. Les réactions ont été variées, de la tristesse à l’enthousiasme. Certains se rappelaient des souvenirs du passé, d’autres entrevoyaient la nouveauté dans l’avenir.

Nous vivons une ère de changement. Avant de retrouver une certaine stabilité, nous devons traverser une période d’essais et erreurs. Le plus important n’est pas de sauvegarder un bâtiment ou une église mais de rencontrer le Christ qui, seul, donne un sens à la vie. On ne peut prétendre faire route seul car nous faisons partie d’une grande famille. Nous sommes invités, non à convaincre les autres, mais à témoigner de notre joie d’être chrétiens. »

            P. Albert Gosselin, S.M., ex-curé de la paroisse Notre-Dame-des-Neiges

 

Quant au cimetière de la paroisse Notre-Dame-des-Neiges, celui-ci continuera d’être géré par la corporation épiscopale Les Jardins du Souvenir qui a le mandat, conféré par l’Archevêque, de veiller à la bonne gestion des cimetières catholiques de l’Archidiocèse de Gatineau.

 

-30-

 

Voir le communiqué en PDF